Bijoux japonisant et les estampes japonaises

Bijoux romantique japonisant!

Depuis bientôt 10 ans que je crée des bijoux, l’influence du Japon et de sa culture a toujours été très importante dans mon travail. Mais pourquoi le Japon? Mon premier réflexe serait de vous dire que mon intérêt pour le Japon, sa culture et son art, vient de mes années d’études en arts appliqués et de ma découvertes des estampes japonaises, mais en y réfléchissant bien, ça remonte à beaucoup plus loin que ça.

Ça vient de mon enfance et du jardin de la maison dans lequel j’ai grandit, ou plutôt celui des voisins. Dans ce jardin, il y avait un grand et magnifique cerisier japonais appelé aussi Sakura, qui au printemps fleurissait. Quand à la fin de la floraison, le vent faisait virevolter les pétales rose dans notre jardin, c’était une sensation douce et magique! J’adorais ces moments, ils étaient annonciateurs des beaux jours. Ce que je ne savais pas à cette époque, c’est qu’au Japon, ils vivaient la même chose, et que c’est même une tradition très attendue, ils appellent ça: le Hamani, qui veut dire littéralement « regarder les fleurs ». Aujourd’hui encore, la simple vue d’un Sakura ou même d’un simple cerisier, me donne le sourire.

japonisant
Un sakura comme celui de mon enfance.

Les estampes japonaises

Mais mon attrait pour ce qui est japonisant, vient surtout du temps de mes études, et la découverte des estampes japonaises et plus particulièrement celle du peintre Kitagawa Utamaro.

Pour vous expliquer rapidement, les estampes, ceux sont des images imprimées grâce à des planches en bois gravé. Au départ, ceux sont des peintures religieuses en noir et blanc, puis au fil des siècles, les estampes deviennent un art populaire, rehaussées de couleur peintes à la main, puis imprimées, elles représentent des courtisanes, des acteurs de kabuki, mais aussi des scènes érotiques. A la fin du XVIII siècle, grâce au perfectionnement des techniques d’impression, les estampes japonaises atteignent leur âge d’or. C’est à cette période que travaille le maître Kitagawa Utamaro, un peintre que j’admire énormément, j’ai d’ailleurs une reproduction d’une de ses estampes dans mon atelier. Ce que j’aime chez lui, et que j’essaie de reproduire dans mes bijoux, c’est la simplicité efficace de ses réalisations, la finesse du travail et les couleurs qu’il utilise, douces et fortes à la fois.

estampes japonaises
Une partie du triptyque "Les pécheuses d'abalones" du peintre Katagawa Utamaro. Tiré du magazine "Connaissance des Arts" H.S. n°230

Et puis le Japon pour moi, c’est aussi une personne, rencontrée, elle aussi pendant mes études. C’est une amie, que je n’ai revu qu’une seule fois depuis la fin de nos études. Elle m’a fait découvrir le Japon et sa culture, lors de nos longues discussion, et j’espère un jour pouvoir aller la voir chez elle, et pourquoi pas pendant le Hamani…

Cette photo doit avoir 15 ans, j'ai un peu changé depuis..... 😉

Et vous, avec quel pays avez vous un lien particulier?