Une page se tourne…

J’arrête de travailler avec la résine…

Une page se tourne dans mon travail, annoncé rapidement dans un post Instagram en début d’année, je prend le temps de vous expliquer pourquoi j’ai décidé d’arrêter de travailler avec la résine et qu’elles sont mes projets.

Depuis plus de 10 ans, j’imagine et fabrique des bijoux en dentelle inclusion résine. La résine était un peu arrivé par hasard dans mon travail, c’est une copine qui m’en avait parlé, j’avais testé et les résultat m’avaient beaucoup plus. Elle permettait de créer de médaillons avec ma matière de prédilection la dentelle. Mais le temps passant, et pour différentes raisons, travailler la résine ne me convenait plus.

Pour l’environnement….

L’une des principales raisons de cet volonté d’arrêter, est l’aspect écologique. La résine, si dans son état final, ne pose pas de problème, c’est au moment de sa fabrication qu’elle peut être nocive pour l’environnement, tant par sa toxicité quand elle est dans son état liquide, que par ses micros déchets et poussières une fois polymérisé.

Ça devenait compliqué pour moi de travailler avec cette matière dans ma vie professionnel, alors que dans ma vie privée, j’ai choisit de tendre vers une vie plus écologique. Même si je pense que l’on peut tout à fait travailler avec cette matière et être écolo, parce que la perfection n’existe pas. Moi je n’y arrivai plus, il y avait comme une dissonance, que je n’arrivais plus à gérer.

Mais aussi pour ma santé…

Si la résine peut être toxique pour la nature, elle l’est tout autant pour ma santé. Pour la travailler, je devais porter gant en latex et masque à cartouche. Mais même avec ces protections, il m’arrivait parfois de la respirait pendant la polymérisation, ou encore, par accident, d’en avoir sur la peau, et la réaction était radicale, rougeurs et démangeaisons. Ayant dans ma famille des antécédents de cancers, passer à autres choses et une bonne chose….

L’envie de passer à autres choses…

Et puis au delà des aspects purement écologique et de santé, je ne m’amusais plus avec la résine, je n’avais plus de plaisir à fabriquer. Je savais la travailler, depuis le temps, je maîtrisais la technique et mais je crois que je commençais à m’ennuyer.

Je pense, d’ailleurs, que ça devait commencer à se sentir dans mes réalisations et mes collections.

une page se tourne

Nouveau projet, la teinture végétale

Dans mon envie de changement, est arrivée l’envie de tester la teinture naturelle. Au début, j’ai fait mes propres expériences, j’ai essayé la teinture à l’avocat, celle à l’oignon, ou encore au curcuma, d’autres plus improbable à la feuille de rhubarbe, au thym…. Des résultats sympas, d’autres un peu moins, mais est née une envie d’apprendre et surtout d’aller plus loin.

Je me suis donc offert un stage de 2 jours de découverte de la teinture naturelle et de l’indigo chez L’atelier de Mademoiselle C. Une première étape dans la découverte de la teinture, et les premiers pas dans le long apprentissage de la teinture végétale. Chemin que j’emprunte à peine, mais que je ne suis pas prête de quitter.

Maintenant, mon travail se fera autour de la couleur et de la matière. Parce que j’arrête la résine, mais je continue avec la dentelle, l’argent et les pierres naturelles, et surtout, je continue le bijoux et accessoires pour cheveux.

Une page se tourne, mais c’est pour le meilleur…

Pour les personnes intéressées, mes collections résines sont toujours disponibles, certaines sont même en promo.